Vendredi 05 octobre 2012. Il est 8 heures. C’est sous les soupçons de rayons de soleil comme d’habitude que Sandra nous demande de sortir pour le petit jeu. Nous sommes dehors dans les gazons de ce somptueux hôtel Mon Afrik, formant un cercle avec une personne au milieu qui a pour mission de faire rire les autres membres. Quand on sait que le rire est une thérapie, une journée qui commence par le rire est assurément une journée réussie, pleine de bonne humeur et d’une dose de motivation pour le travail. Les effets sont immédiats : le stress s’envole, les sourires se lisent sur les visages, bref la journée est gagnée !

Journée qui s’annonce un peu difficile vu le programme intitulée l’exploitation d’un sujet ; comment trouver un sujet qui intéresse le journalisme sensible au conflit, quel angle choisir, comment trouver les questions clés, enfin comment mener à bien un reportage.

Cela dit, un élément qui va une fois de plus ravir le sourire à toute la formation : le déjeuner !

De l’entrée jusqu’au dessert, les sourires sont constamment sur les visages, pour cause, le menu est apprécié de tous !

Mais n’oublions pas qu’on est vendredi. Et le vendredi c’est la porte du week-end. Week-end à Bouaké ? Point d’interrogation. Sourire à l’horizon.

Murielle N’DA, Radio Abidjan 1

 

 

 

Publicités