Il y a souvent des scènes qui font tordre de rire. Partie pour un reportage, notre équipe de travail se rend à la gare routière de Bouaké. A cet endroit, des badauds et des gens de tous acabits nous entourent … Chacun, une idée derrière la tête.
Pendant que la consœur Murielle N’DA essaie de recueillir l’avis d’un chauffeur, subitement, celui-ci intervient : « Ton sac là, je peux voler pour aller avec et puis y a rien ».
Un peu effrayés, nous changeons de direction, presqu’en courant.
Qu’y-a-t-il dans ce fameux sac à main ? Pas un seul billet de banque ! Mais plutôt des effets de toilette, un bloc note et un stylo.
Depuis ce jour, la consœur ne sort plus avec son sac sous le bras. « On ne sait jamais … » se dit-elle certainement.

Achille Lah Kado, Savane Radio Télévision Korhogo.

Publicités